Jean-Luc Thomas, architecte au
service de l'écologie dans le 68


" Architecte depuis plus de 30 ans, je suis un architecte, tourné vers les pratiques environnementales et écologiques dans l'acte de construire. Par mon expérience africaine radicale, j'ai découvert et pratiqué les fondements du développement durable avant l'heure. Aujourd'hui je m'engage dans les actions de la transition énergétique. Je suis partisan d'un travail et d'un effort collectif de l'ensemble des acteurs de notre société moderne pour absorber de façon progressive et intelligente le choc de l'évolution climatique."
 
En avance sur son temps, Jean-Luc Thomas a expérimenté et construit les premières maisons en paille, les toits végétaux et les toilettes à composter dans les années 85 et 90 pour des raisons à la fois écologiques et énergétiques.
 
Il a notamment reçu le "Premier Prix Fibois 2011" pour une habitation en ossature bois et plusieurs fois le " Premier Prix Lorraine Qualité Environnement" - 2011 - 2013 - 2015. Une de ses dernières réalisations a reçu le label "écoquartier 2014" par le ministère du logement.

Constamment dans l'innovation pour prendre soin de notre planète, Jean-Luc Thomas utilise des matériaux des techniques et des technologies qui respectent à la fois la santé des personnes et celle de la nature.
 
Inscrit au tableau de l'ordre des architectes, Jean-Luc Thomas travaille pour le secteur public et le secteur privé (Habitat, magasins, école, équipements divers, etc.). Construction neuve ou réhabilitation d'anciennes constructions selon les critères du "Label Effinergie +" afin de favoriser l'émergence des bâtiments à énergie positive (BPOS) ou bioclimatiques pour préparer la RT 2020 fixée par la loi Grenelle.

"Je suis devenu depuis peu un acteur du programme "DORéMI" à l'initiative d'Olivier Sidler et de l'association Négawatt afin d'accélérer le processus de réduction des consommations d'énergie tout en luttant contre la précarité énergétique et en formant les artisans et entreprises à cette dynamique." Dans ce cadre, je collabore étroitement avec les collectivités locales et leurs animateurs.
 
L'atelier d'architecture est également formé et spécialisé dans l'accessibilité des handicapés et la réalisation de dossiers Ad'AP et ACAM.
 
Après avoir géré pendant 9 années la SARL VITALIS Architecture et Environnement à Colmar, Jean-Luc Thomas travaille de nouveau en libéral et s'associe parfois avec l'Atelier "Ascendense Architecture".
 
Jean-Luc Thomas participe activement à l'association IFMA France afin de faire comprendre et connaître l'Architecture Organique.